S'inspirer - Électricité

Nos conseils pour bien comprendre votre facture d'électricité

Publié le 20/09/2022
Nos conseils pour bien comprendre votre facture d'électricité

Vous venez de recevoir votre facture d’électricité ? C’est rarement le document que l’on ouvre avec le plus d’entrain. En revanche, c’est bien souvent le document que l’on ne comprend pas en entier.

En effet, la facture d’électricité comporte beaucoup d’informations, beaucoup de chiffres, pas toujours simples à décrypter, et nous sommes nombreux à nous y perdre ! Mais ce temps est révolu : voici un petit guide pour, désormais, tout comprendre à votre facture d’électricité.

Quelles sont les informations affichées sur votre facture d’électricité ?


Les coordonnées du fournisseur d’électricité

Parmi les « basiques » de la facture, on retrouve dans un premier temps le nom du fournisseur d’électricité, ainsi que ses coordonnées. Sont également indiqués le contact du service client, les horaires auxquels vous pouvez le joindre, et les autres modalités de contact, comme le mail ou le site internet. Dans la plupart des cas, vous avez également un numéro d’urgence, à composer en cas de panne d’électricité.

Vos coordonnées

Étant le destinataire de cette facture d’électricité, vous retrouvez sur ce document votre nom et vos coordonnées, ainsi que le lieu de consommation de l’électricité (il peut différer de vos coordonnées si vous avez plusieurs logements, par exemple).

Les informations de facturation

Sur votre facture d’électricité, la référence client, qui vous identifie chez le fournisseur, ainsi que le numéro de facture figurent. Ensuite, doit apparaître la période de consommation concernée par cette facture. Il est également indiqué la date du prochain relevé, de la prochaine facture, et la procédure à suivre si vous voulez transmettre un auto-relevé au fournisseur.

Le montant de la facture d’électricité

Passons à la partie douloureuse : le détail du montant. Figurent sur votre facture le montant de l’électricité hors TVA, suivi de la TVA correspondante, puis le total avec TVA comprise. Vous avez aussi un récapitulatif de l’évolution de votre consommation au fil des différents relevés, sur l’année passée.

Les informations de paiement

Votre fournisseur d’électricité vous indique les modalités de règlement, qu’elles prennent la forme d’un chèque, d’un virement, d’un prélèvement, ou autre, selon ce que vous avez choisi en prenant votre contrat d’électricité.

Les caractéristiques du contrat

Votre facture d’électricité comporte un rappel des caractéristiques majeures du contrat : la puissance exprimée en kVA, si vous êtes sur un tarif règlementé ou en offres de marché, si vous avez une option (heures creuses, offre week-end, etc.), et le délai de préavis à respecter en cas de résiliation. L’adresse desservie en électricité est également rappelée, ainsi que le numéro de compteur correspondant.

Le détail du montant de la facture d’électricité

En général, c’est là que les choses se corsent. Le calcul de la facture d’électricité est décortiqué, afin de vous donner une vision complète du montant à régler. Y figure le montant de l’abonnement auprès du fournisseur d’électricité, suivi de votre consommation relevée en kWh, avec le prix au kWh correspondant. Ce tarif comprend l’énergie même, mais aussi son acheminement à votre domicile.

Viennent ensuite les différentes taxes : la Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE), la Contribution au Service Public d’Electricité (CSPE), la Contribution Tarifaire d’Acheminement d’électricité (CTA).  Vous avez alors le total de la facture hors TVA, puis le détail de la TVA (à noter qu’elle oscille entre 20 % et 5,5 % selon les différentes parties de la facture), et enfin, le montant final.

Origine de l’électricité

Votre fournisseur doit préciser sur votre facture d’électricité l’origine de l’énergie fournie, qu’elle soit nucléaire, renouvelable, thermique classique, ou un mélange.

Les taxes et contributions

Comme la loi l’y oblige, votre fournisseur d’électricité rappel dans cette partie les prix au kWh, ainsi que les pourcentages correspondants à chaque taxe pour l’année en cours.

Les coordonnées en cas de réclamation et de demande d’informations

Figurent en fin de facture les coordonnées du service réclamation de votre fournisseur, les coordonnées pour trouver un médiateur national, ainsi que le numéro et le site du service d’information sur l’énergie des pouvoirs publics.

Comment régler sa facture d’électricité ?


Quand régler ma facture ?

Votre facture d’électricité est à régler à échéance régulière. Elle peut se baser sur votre consommation en temps réel si vous avez un compteur Linky. Elle peut aussi se baser sur les relevés d’Enedis et de votre fournisseur, ou sur vos auto relevés.

Enfin, le montant peut être estimé selon les caractéristiques de votre logement à la souscription, et une régularisation est effectuée dans l’année pour rembourser le surplus, ou réclamer le manque à gagner. Ainsi, différents échéanciers sont envisageables pour régler votre facture d’électricité :

  • La facture annuelle vous permet de payer chaque mois le même montant, basé sur une estimation de votre consommation, pour éviter les surprises. Une régularisation est ensuite effectuée en fonction de la consommation réelle.
  • La facture bimestrielle vous demande un règlement tous les deux mois, en fonction des relevés de consommation. Un bon compromis entre la facture annuelle et la mensuelle, pour régler au plus près votre consommation exacte, si vous n’avez pas de compteur Linky.
  • La facture mensuelle vous permet, quant à elle, de régler chaque mois en fonction de votre consommation, grâce au compteur connecté Linky.

Avec quel moyen de paiement ?

La plupart des fournisseurs d’électricité acceptent le règlement de la facture d’électricité par de nombreux moyens de paiement :

  • Le prélèvement automatique, pratique pour ne pas oublier de régler ses factures ;
  • Le virement bancaire, simple et efficace ;
  • Le règlement en espèces ou en mandat cash, plus complexe mais idéal pour ceux mal à l’aise avec le dématérialisé ;
  • Par chèque, alternative un peu plus simple pour ceux qui ne veulent pas régler en digital ;
  • Par TIP, en version papier ou en ligne. Le TIP en ligne est très pratique et permet de régler votre facture d’électricité en un clic.

Est-il possible de contester une facture d’électricité ?

Votre facture d’électricité est anormalement élevée ? Si vous voulez contester une surconsommation ou des frais spécifiques, vous en avez bien sûr le droit. Avant de contester, pensez à vérifier le bon fonctionnement de votre circuit électrique et de vos appareils électriques qui consomment le plus. Assurez-vous aussi de n’avoir pas changé vos habitudes, ou investi dans un nouvel appareil, ce qui pourrait expliquer la hausse de votre consommation.

Si malgré tout, la facture semble anormalement élevée ou comporte des frais imprévus, vous pouvez contester votre facture d’électricité en plusieurs étapes :

  • Appelez le service client, qui en général, peut résoudre la situation rapidement et simplement ;
  • Si l’échange téléphonique n’a pas donné d’issue favorable, rédigez un mail exposant la situation avec un maximum d’arguments et de preuves. Pensez à garder une copie de ce mail. Vous pouvez également écrire une lettre si vous êtes plus à l’aise ;
  • Faute de retours, ou suite à un retour ne résolvant pas le litige, renouvelez votre courrier, en l’envoyant cette fois en lettre recommandée avec accusé de réception. Votre fournisseur d’énergie a alors 2 mois pour répondre ;
  • Pas de réponse ou un retour qui ne permet pas de solutionner le problème ? Vous pouvez saisir gratuitement le médiateur national de l’énergie, sur le site dédié ;
  • Si, malgré l’appel au médiateur, vous ne parvenez pas à vous entendre avec le fournisseur, vous pouvez vous rapprocher d’un avocat spécialisé en droit de la consommation et engager une procédure devant les tribunaux.

Comment réduire sa facture d’électricité ?

Vous souhaitez réduire vos dépenses d’énergie ? Bien comprendre sa facture d’électricité est un premier pas vers les économies. Grâce au détail des différentes composantes de votre facture, vous pouvez facilement comparer le prix de l’abonnement et le prix du kWh chez votre fournisseur, et chez la concurrence. En effet, puisque l’électricité représente un budget important, mieux vaut bien comparer, pour choisir la solution la plus avantageuse pour votre logement.

Aussi, le détail de la facturation peut vous donner des pistes sur vos habitudes énergivores, ou vous indiquer vos appareils les plus consommateurs. Par ailleurs, de nombreux fournisseurs proposent désormais le suivi détaillé de votre consommation sur leur application. Vous pouvez ainsi savoir ce qui consomme le plus chez vous.

En parallèle voici quelques bonnes habitudes à prendre pour réduire votre facture d’électricité :

  • Arrêter les appareils au lieu de mettre en veille
  • Choisir des ampoules LED
  • Choisir de l’électroménager de catégorie A
  • Utiliser les modes « éco »
  • Bien entretenir votre électroménager

En savoir plus sur votre consommation électrique

- Comment réduire sa consommation électrique ?

- 5 astuces pour diminuer sa facture d'énergie

- Comment calculer sa consommation électrique ?