Réparer - Plomberie

Comment détecter une fuite d'eau chez vous ?

Publié le 03/04/2020
Comment détecter une fuite d'eau chez vous ?

La facture d’eau est sans appel : une forte augmentation est visible. Il n’y a plus de doute, vous avez une (ou des) fuite(s) d’eau quelque part. Plusieurs endroits sont à vérifier, afin de résoudre le problème, à commencer par réguler votre consommation, afin de récupérer une facturation d’eau normale.
Entre robinetterie, chauffe-eau et chaudière, canalisations et appareils électroménagers, comment faire pour découvrir de manière pragmatique tous les soucis ? Faisons le point ci-dessous.

Où peuvent se former les fuites ?

Plusieurs endroits sont concernés.
Afin de faciliter votre recherche, listez les endroits possibles : appareils électroménagers (machine à laver notamment), chaudière et chauffe-eau, robinetterie, WC…
Surveillez l’état de votre maison, afin de récolter des indices : que voyez-vous sur vos murs, sols, plafonds ? Les canalisations peuvent-elles être en cause ? Ou encore votre compteur ?

La machine à laver

Une fuite de machine à laver peut être plus ou moins importante, pas toujours détectable au premier regard. Si vous voulez trouver un éventuel écoulement d’eau, soyez minutieux. Si certains modèles de lave-linge donnent des indices par un code erreur, d’autres en revanche ne vous diront rien.
Mettez votre machine hors tension. S’il s’agit du siphon bouché, l’eau remonte alors dans le tambour, et déborde. Si c’est le cas, nettoyez le filtre, vérifiez que rien ne soit bouché et que le tuyau de vidange s’évacue bien. Ce peut être le tuyau d’arrivée d’eau, qui est desserré ou percé. Vérifiez ensuite la manchette, la durite de la boite à lessive, puis la pompe de vidange (parfois ses joints s’altèrent). Enfin, au besoin, démontez la machine et inspectez la cuve afin de vérifier qu’elle ne soit par percée.

La chaudière, le chauffe-eau

Si une fuite apparaît sur votre réseau de chauffage, il existe un moyen simple de le vérifier. Car, quand la fuite sera importante, vous pouvez être sûr d’avoir des dégâts plus conséquents et plus graves.
Augmentez la pression à l’aide du robinet de remplissage, entre 1,5 et 2 bars. Si, au bout d’une heure, la pression a diminué, vous avez sans doute une fuite. Elle est difficilement détectable, mais votre assurance couvre probablement sa recherche par un professionnel, qui pourra la trouver sans casser sols et murs. 
Un doute sur votre chauffe-eau ? Différentes fuites sont possibles, et il existe là encore des solutions pour les trouver. Ce peut être un goutte-à-goutte près du groupe de sécurité, à cause d’une augmentation de pression, une fuite vers la bride, où il faut changer le joint, une fuite en bas de cuve, à cause de la corrosion ou du tartre, ou encore aux raccordements. Là encore, ce sont les joints qui s’usent. 

La robinetterie, les WC

Chaque robinet qui goutte perd 5 litres d’eau par heure, soit 120 litres dans une journée. Voici ce qu’il faut vérifier :
-    Les mélangeurs, souvent en plusieurs endroits comme le bec, la base du col-de-cygne, ou encore la base des croisillons. Ici, ce seront sans doute les joints qui seront entartrés ou usés.
-    Vérifiez aussi le pommeau de votre douche.
-    Attention également à votre chasse d’eau, ce type de fuite étant difficile à remarquer, puisque l’eau suinte sur les parois de la cuvette. L’astuce est de mettre un colorant dans le réservoir et éviter de tirer la chasse pendant quelques heures. La cuvette se colorera en cas de fuite. 

Inspectez vos murs, sols, plafonds

Murs tapissés jaunis, ou présentant des tâches, ou encore murs peints qui semblent s’effriter, sont autant d’indices de fuite. Ce peut être une infiltration, une fuite de chaudière ou chauffe-eau comme nous vous l’indiquions, ou simplement un signe d’humidité de la maison, pour mauvaise isolation. Dans tous les cas, il faut vérifier. 
De la même manière pour vos sols et plafonds. Notamment si vous détectez des tâches d’humidité, de moisissure. Malheureusement, dans ces cas précis, la fuite a toutes les chances d’être une fuite « encastrée ». Et, même si vous trouvez une fuite de chauffe-eau ou de canalisation, vous aurez probablement des travaux à effectuer ensuite pour réparer les dégâts.

Les canalisations enterrées

L’une des fuites d’eau les plus difficiles à détecter sera la fuite sur canalisation enterrée. Malheureusement, là encore lorsque l’on s’en rend compte il peut être trop tard. D’où l’importance de vérifier en cas de facture d’eau anormale.
Lorsqu’une canalisation est extérieure, on voit l’eau remonter à la surface au bout de quelque temps. Si le tuyau passe sous le bâtiment, on ne voit la fuite qu’en regardant le compteur, ou en attendant que la fuite imbibe les murs. 
En cas de doute, puisque vous avez vérifié les autres pôles possibles de fuites, vous devrez appeler un professionnel, qui fera un diagnostic précis. Il utilise en effet des méthodes et outils que nous n’avons pas. 
Nous vous conseillons de ne pas négliger cette possibilité, car des conséquences graves peuvent en découler, notamment avec l’augmentation du taux d’humidité que cela implique. Le résultat serait sans appel au niveau des factures d’eau, mais aussi d’électricité. Sans oublier les travaux.

Quid de votre compteur ? 

Vous avez exploré toutes les éventualités et n’avez pas trouvé la cause de cette augmentation ? Alors, peut-être que votre compteur d’eau est défectueux. 
Vous pouvez demander une inspection de ce dernier, et procéder au besoin à son remplacement. Si la surconsommation lui est bien due, vous pouvez demander un remboursement des sommes facturées. La consommation normale de référence sera votre consommation moyenne.