Entretenir - Chauffage

6 raisons de changer sa chaudière

Publié le 24/01/2020
6 raisons de changer sa chaudière

Changer une chaudière n’est pas un projet anodin, et cela a un coût. Il est donc normal d’hésiter, surtout lorsque l’on pense qu’elle peut fonctionner encore très bien pour quelques années supplémentaires.

Cependant, changer sa chaudière peut être finalement une très bonne idée. Il existe même 6 bonnes raisons, que nous allons évoquer, pouvant vous convaincre que changer votre chaudière vous sera totalement bénéfique.

Quels sont les avantages à changer de chaudière ?

1.    Un système de chauffage plus performant

Les nouvelles chaudières à condensation ont un résultat quasiment parfait en termes de confort, grâce à leurs technologies performantes. Il existe trois technologies pour l’eau chaude : ballon intégré, micro-accumulation ou instantanée.

-    La première offre le plus de confort. En effet, le ballon permet d’alimenter plusieurs salles de bain, apportant de l’eau chaude dès l’ouverture du robinet, avec un débit constant même en ayant plusieurs tirages à la fois. Néanmoins, le prix d’achat est un peu plus élevé et le ballon prend de la place.

-    La deuxième est un intermédiaire entre instantanée et accumulation. Elle contient une réserve de 3 litres d’eau à température ambiante (pour faire des économies d’eau et de gaz) et apporte une température plus stable qu’une chaudière instantanée. L’encombrement est réduit. Mais le puisage simultané n’est pas idéal et le prix d’achat est plus élevé.

-    Enfin, la troisième est le système le plus simple qui existe, et le moins cher. Ne chauffant que l’eau utilisée, elle permet de maîtriser les dépenses d’énergie, tout en disposant néanmoins d’eau chaude en permanence. Son encombrement est faible et son coût peu élevé. Cependant, les tirages simultanés sont impossibles et il faut plusieurs minutes avant d’obtenir de l’eau chaude (attention aux factures d’eau).

Ces nouveaux appareils performants font moins de bruit, et offrent une chaleur plus régulière, adaptant la température aux pièces et aux modes de vie de la famille, ne chauffant que lorsque les habitants sont présents dans la maison.

2.    Des chaudières nouvelle génération moins polluantes

En optant pour une chaudière à haute performance énergétique, vous choisissez un appareil qui réduit nettement ses émissions polluantes, et rejette moins de CO2 dans l’air. Respecter l’environnement tout en gagnant en confort n’est pas négligeable.

Les chaudières au gaz naturel utilisent une énergie fossile, même si elle est la plus propre. Le gaz est en effet 25 % moins polluant que le fioul. La chaudière gaz à condensation, quant à elle, chauffe l’eau à 50° contre 90° pour les chaudières au gaz naturel, et restitue plus de 90 % de l’énergie utilisée.

Il existe une chaudière hybride, associant pompe à chaleur et chaudière (gaz ou fioul). Son avantage est qu’elle capte des calories présentes dans l’air pour fonctionner, avec en relève au besoin une chaudière à condensation, pour un confort thermique constant. Elle produit également l’eau chaude sanitaire.

À noter : des chaudières bois existent également, fonctionnant avec des bûches ou des granulés. Mode de chauffage des plus écologiques, ses émissions de CO2 sont 6 fois moindres que celles du gaz. Si vous optez pour cette forme de chaudière, investissez dans un appareil labellisé « Flamme Verte ». 

3.    Des économies de l’ordre de 30 % !

Le chauffage est l’un des pôles de dépense les plus importants d’un logement. La facture peut monter très vite, surtout en hiver. Sans compter que l’eau est également source de dépenses. Les chaudières nouvelle génération permettent de réelles économies sur les factures.

Une chaudière à condensation consomme 15 à 20 % d’énergie de moins que les anciennes, et permet jusqu’à 30 % de réduction lorsqu’elle est couplée à une régulation avec sonde extérieure !

Quelles sont les aides proposées pour un changement de chaudière ?

4.    Le crédit d’impôts

Changer de chaudière est une dépense importante, mais il existe plusieurs aides financières et, en premier lieu, le crédit d’impôts. En optant pour un appareil à condensation, vous procédez à ce que l’on appelle des travaux d’amélioration des performances énergétiques pour votre logement.

Aide mise en place par l’État, le crédit d’impôt est ouvert à tous, sans conditions de revenus. Versée soit sous forme de déduction d’impôts, soit par chèque en cas de non-imposition, elle permet jusqu’à 30 % de réduction sur la facture globale.

5.    La prime énergie : le « coup de pouce » d’EDF

Changer de chaudière permet de bénéficier de la prime énergie EDF, lancée par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire. Cette aide financière concerne autant l’isolation de vos combles et vos planchers, que les pompes à chaleur, les chaudières biomasse, le système solaire combiné ou encore les chaudières à très haute performance énergétique…

Une prime pour cette dernière peut atteindre 1.200 euros, selon les ressources du foyer. Pour cela, vous devez vous inscrire sur le site Prime Énergie d’EDF, sur lequel vous pouvez également estimer votre prime, grâce à un simulateur.

Puis, vous signez vos devis et faites effectuer les travaux par le dispositif Coup de pouce, par le biais d’un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. Un dossier est à constituer et à envoyer afin de profiter de l’offre.

Les revenus pris en compte sont les revenus fiscaux de référence figurant sur les avis d’imposition (ou de non-imposition). La copie de ce dernier vous sera demandée dans le dossier à constituer.

Afin d’avoir une idée de votre éligibilité, le site du Ministère a publié un tableau avec les plafonds de revenus. 

6.    L’aide de l’ANAH pour les foyers modestes

Enfin, en ce qui concerne les foyers les plus modestes, il existe également une aide supplémentaire, offerte par l’Agence Nationale de l’Habitat. Cette prime peut être de 2 800 € pour les foyers modestes, et jusqu’à 4 000 € pour les foyers très modestes. 

Vous avez donc au moins 6 bonnes raisons de changer votre ancienne chaudière dès-à-présent. Et vous pouvez y ajouter une 7ème, en vous disant que vous avez ainsi la garantie de repartir en tout confort pour au moins 15 à 20 années de chauffage performant.