Entretenir - Plomberie

Comment refaire les joints de sa salle de bain ?

Publié le 06/01/2021
Comment refaire les joints de sa salle de bain ?

Les joints de votre salle de bain doivent être nettoyés ou refaits à neuf ? Ils sont sales, vieillis, usés ? Ils se craquèlent ou ils commencent à moisir ? Le joint autour de votre lavabo se décolle ? Il est donc temps de les changer pour éviter les infiltrations et les moisissures.

Les joints sont les garants d’une salle de bain saine et hygiénique. Bien qu’il soit tentant de faire appel à un plombier, poser des joints est une tâche relativement facile. Elle demande toutefois un minimum de connaissances. Nous vous donnons tous les trucs et astuces pour rendre cette corvée moins pénible. Suivez le guide !

De quel matériel avez-vous besoin pour changer vos joints ?

Le matériel nécessaire pour refaire les joints de votre salle de bain est assez classique. Vous n’aurez pas besoin d’investir beaucoup !

Vous aurez besoin de :

  • Une paire de gants ;
  • Un cutter propre ou un grattoir à déjointer ;
  • Une brosse métallique ;
  • Une cartouche de mastic (ou plus si vous avez une grande SDB) ; 
  • Un pistolet à extruder ;
  • Un scotch de masquage ;
  • Un chiffon propre ;
  • Du vinaigre blanc.

L’ensemble de ce matériel se trouve aisément en magasin de bricolage. En plus de ces essentiels, vous pouvez vous munir de produit anti-moisissures et d’une spatule. Cette dernière vous aidera à lisser les nouveaux joints.

Bon à savoir : 

Un tube de 280 ml, le format standard, permet de couvrir environ 15 mètres linéaires de joint.

Comment retirer vos joints abîmés ? 

Si vous avez un joint salle de bain noir, il n’est pas forcément nécessaire de le refaire ! Avant de vous lancer dans les travaux, assurez-vous que vous ne pouvez plus rien faire pour lui ! 
Tout d’abord, mélangez du bicarbonate de soude avec du vinaigre blanc. Ensuite, appliquez la pâte sur le joint noirci et laissez-la reposer une quinzaine de minutes. Enfin, nettoyer avec une éponge et rincez. Il est possible que vos joints redeviennent blancs en quelques minutes !

Retirer les joints est une tâche qui se réalise en 3 étapes. Il est nécessaire de retirer les vieux joints avant de commencer à en faire de nouveaux. En effet, le silicone frais appliqué sur des vieux joints n’adhérera pas comme il le faut.

Nettoyer les anciens joints

Avant de commencer à enlever un joint de carrelage ou un joint de baignoire, il faut le nettoyer. Le but est d’éliminer au maximum toutes les moisissures éventuelles. Procédez à l’aide d'un chiffon imbibé de vinaigre blanc. Attendez le séchage complet avant de commencer la rénovation des joints.

Retirer les joints de carrelage et des sanitaires

Pour commencer, mettez des gants et munissez-vous d’un cutter propre ou d’un tournevis à tête plate. Vérifiez bien que vous travaillez sur une surface sèche.

Positionnez la lame du cutter de façon oblique contre le mur, en prenant soin de ne pas abîmer votre carrelage. Ensuite, faites-le avancer pour retirer le joint usagé, tout en tirant sur le joint avec votre autre main. Effectuez une pression régulière pour décoller le mastic sans endommager le sol ou les murs. Procéder lentement afin de décoller le silicone le plus proprement possible et d’éviter les résidus.

Une fois la majorité du joint retirée, il reste toujours des résidus. Il est nécessaire de bien nettoyer les espaces restés libres sans quoi votre nouveau joint n'adhérera pas bien et des fuites apparaîtront. Vous pouvez utiliser une brosse métallique pas trop agressive. Frottez doucement les endroits où il reste du mastic. Ensuite, frottez le surplus avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc. Retirez bien tous les moindres résidus de poussière ou de joints encore présents.

Laissez reposer quelques minutes avant de rincer. Faites attention à bien éliminer toute trace du produit. En effet, il peut empêcher la pose de vos nouveaux joints. Attendez que la surface soit complètement sèche avant de poursuivre.

Bon à savoir : 

Pour retirer des joints en silicone facilement, vous pouvez imbiber la zone de produit solvant anti silicone. Laissez agir avant de retirer le joint avec le grattoir ou une spatule. Cette technique fonctionne sur le carrelage au sol ou mural. 

changer joints salle de bain


Gratter les joints

Une fois la partie visible des joints retirée, vous pourrez passer à l’étape suivante. Pour gratter les joints, vous pouvez procéder comme suit :

Tout d’abord, à l’aide d’une brosse métallique, grattez pour recréer l’espace initial entre les carreaux. Avec un grattoir à déjointer manuel ou électrique, retirez le plus de mastic en profondeur.
Nettoyez bien et aspirez les résidus de joints avec un aspirateur. Si vous constatez la présence de moisissure, vous pouvez appliquer un produit anti-moisissures. Pour finir, passez du vinaigre blanc sur l’ensemble et laissez sécher avant de jointoyer.

Bon à savoir : 

Un grattoir électrique est un bon investissement si la surface à rénover est importante. Il est également possible d’utiliser une scie circulaire, à condition de bien maîtriser cet outil. 

Comment installer vos nouveaux joints dans votre salle de bain ?


Le masquage des joints
 

Si vous souhaitez obtenir un résultat parfait et des lignes droites, posez du scotch de masquage. Il se place des deux côtés de l'espace où vous viendrez appliquer votre joint d'étanchéité. 

Attention ! Le scotch classique ou le scotch marron d'emballage ne sont pas adaptés à ce type de travaux. Ils pourraient laisser des résidus de colle sur votre carrelage, au moment du retrait. Le mieux est d’investir dans un scotch de masquage spécial peinture, en papier. Ce type de scotch se retire beaucoup plus aisément et coûte environ 5 €.

Fixez-le de part et d'autre du futur emplacement de votre joint, assez proche pour un rendu net. Vous pourrez lisser le silicone au doigt et déborder sur le scotch sans craindre les irrégularités. Enlevez le scotch dès que le silicone est posé. Et voilà, vous obtenez un joint de salle de bain impeccable, comme un pro !

Appliquer les nouveaux joints

Il est primordial de toujours utiliser un joint en silicone, spécialement conçu pour les sanitaires. Ces joints sont anti-moisissures et multi-matériaux.

Pour commencer, placez la cartouche de silicone dans le pistolet extrudeur. Veillez à ne pas couper l'embout trop haut (environ 1 cm). Cela rendrait plus difficile l'application du joint. Faites d'abord un essai dans un vieux chiffon, afin de connaître le débit du produit et la pression nécessaire.

Inclinez le pistolet et tenez-le dans une position confortable qui vous permettra une pose en un seul geste. Commencez par un angle, ce sera plus facile.

Répartissez le joint uniformément, de façon régulière et continue. Allez-y progressivement, section par section. Essuyez immédiatement les traces de silicone qui auraient débordé sur le carrelage ou la paroi de douche. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une éponge humide.

Ensuite, lissez le joint sans attendre. Utilisez votre doigt, que vous aurez préalablement trempé dans de l’eau savonneuse. Si vous avez un lisseur (ou spatule à jointement), utilisez-le pour donner aux joints la forme la plus homogène possible. S’il manque du joint, rajoutez-en sans attendre et lissez à nouveau. Une fois les joints lisses et terminés, laissez-les sécher une ou deux minute(s) avant de retirer le scotch de masquage.

Bon à savoir :
 
Le lissage au doigt est plus simple avec des bandes adhésives spéciales peinture. Pour une surface en pierre naturelle, un type de joint spécifique sera nécessaire.

Comment entretenir vos nouveaux joints ?

Vos nouveaux joints sont terminés ? Vous aimeriez savoir comment les entretenir ? On vous dit tout !

Tout d’abord, sachez que si vos joints sont blancs, il sera difficile de garder leur couleur intacte.
Les produits tels que le bicarbonate de soude, le savon noir ou le vinaigre blanc sont les plus efficaces pour maintenir des joints en bon état. Dans un bol, mélangez 2 cuillères de bicarbonate de soude avec 2 cuillères de vinaigre blanc. Après les avoir bien frottés, vous n’aurez qu’à attendre 15 minutes et à les rincer. Pour finir, séchez-les à l’aide d’un chiffon.
Nettoyez régulièrement autour de votre vasque et à l'intérieur de la douche. L'humidité entraîne immanquablement de la moisissure. Celle-ci viendra se coller sur vos joints et les dégrader.

Pour préserver vos joints et l’ensemble de votre salle de bain, la solution la plus simple est d'aérer ! Ventiler la salle de bain régulièrement permet à l’humidité de sortir. Cela préserve non seulement vos joints, mais aussi tous les matériaux sensibles à l’humidité.

Bon à savoir : 

La javel et tous les autres produits chlorés sont à bannir ! Leur action est particulièrement agressive pour le silicone. Ils rendraient vos joints poreux et diminueraient leur durée de vie ainsi que leur efficacité.

Si vos joints sont très encrassés, mélangez du bicarbonate de soude et du jus de citron, puis frottez. Attention, n’appliquez pas ce mélange sur des surfaces en pierre naturelle (granit, marbre, etc.). Préférez-lui un mélange d'eau tiède et de savon noir.

Vous avez des problèmes de tartre dans vos robinets ? Jetez un œil à notre article « Comment détartrer vos robinets de salle de bain ? ».

Quel prix pour changer un joint de salle de bain ?

Le prix du joint de salle de bain seul est d’environ 6 € par cartouche. Vous devrez également vous munir d’un pistolet. Une cartouche avec pistolet intégré coûte environ 13 €.

L’achat le plus économique sera cependant celui d’un pistolet extrudeur seul (environ 15 €), qui pourra vous servir pour tous types de cartouches (mastic, colle, etc.).
En moyenne, un grattoir à déjointer coûte 5 €, une brosse métallique coûte 2 € et un scotch de masquage peut coûter entre 2 € et 12 €.

Vous avez déjà probablement une paire de gants, un cutter, un chiffon et du vinaigre banc chez vous.

En conclusion, le coût pour changer les joints de votre salle de bain sera d’environ 35 € si vous le faites vous-même.

N'hésitez pas à prendre connaissance de notre article qui vous donne d'autres astuces pour rénover votre salle de bain !

En savoir plus sur la plomberie

- Comment installer une douche italienne chez vous ?

- Les erreurs à éviter pour l'éclairage de votre salle de bain !

- Comment entretenir ses canalisations ?