S'inspirer - Intérieur

Faire en sorte que le désordre ne s’installe pas à la maison

Publié le 18/09/2019
Faire en sorte que le désordre ne s’installe pas à la maison

Manque de temps, d’intérêt, de motivation ou d’organisation : il arrive que ce soit un peu ce que l’on appelle le « bazar » ou le « binz » à la maison. Évidemment, il n’est pas question de jeter la faute sur l’autre, mais de trouver des astuces pour parer à ce désordre qui s’installe. 
Non, le désordre ne passera pas ici !...

Le linge : pôle numéro 1 de désordre !


Les vêtements c’est bien, nous en avons plein car nous adorons ne pas être habillé tous les jours de la même manière, mais reconnaissons qu’il n’y a rien de plus encombrant. Si vous le pliez dès la sortie du sèche-linge (ou de l’étendoir), non seulement il ne sera pas utile de le repasser, mais en plus, il ne traînera pas !
Dans votre armoire, pensez à le plier et le ranger par tas bien carrés. Si ce n’est pas évident pour vous, vous pouvez utiliser l’astuce du roulage. Cette technique optimise la place de tous les tiroirs. 
Instaurez la règle importante du « mets ton linge au sale dès que tu te changes », afin qu’il ne traîne pas. De manière ludique, vous pouvez opter pour des panières colorées, ou placer des étiquettes sur chacune pour indiquer quel vêtement va dedans, ou encore pourquoi ne pas mettre un toboggan qui descende jusqu’à la pièce dédiée aux lessives ? (succès garanti !)

Le tri et le rangement : ils peuvent être faciles !


Deuxième problème du « bazar » : les choses qui traînent. Et quand on parle de « choses », on englobe énormément d’objets dans ce terme ! 
Premièrement : les papiers. Placer une étiquette « stop pubs » sur la boîte aux lettres évite un tas qui s’amoncelle chaque jour, avant qu’on se décide enfin à trier et jeter lesdites pubs (qui ne sont plus valables lorsque l’on se décide). 
Organiser la « paperasse » est une deuxième solution pour ne pas se laisser envahir. Un trieur de courrier peut être utile : à traiter, à conserver un peu, à ranger définitivement. Forcez-vous à les classer une fois par semaine. Ainsi, cela ne vous prendra que quelques minutes à la fois, plutôt que deux ou trois heures et pas mal d’énervement, au moment du ras-le-bol. 
Troisième étape : les chaussures. Elles traînent souvent dans l’entrée, ou entre deux pièces. Et lorsque le lendemain on en met une autre paire, on laisse celle de la veille au milieu du couloir. Une étagère dès l’entrée, ou des range-chaussures sur les portes représentent un gain de place et un désencombrement appréciable. 

La vaisselle : une calamité lorsqu’elle s’accumule !


La vaisselle est un réel problème quand on veut lutter contre le désordre. Entre chaque personne qui prend un verre différent quand elle a soif, et les repas pris en décalé qui ajoutent chacun un petit tas au précédent, c’est vite le « binz » dans la cuisine.
Garder la même tasse et le même verre toute la journée, la et/ou le nettoyer et le ranger en début de soirée permet de trouver moins de vaisselle dans l’évier. Même chose pour les petits en-cas de la journée : nettoyer et ranger son assiette permet d’éviter l’encombrement, et le découragement lorsqu’il y en aura une dizaine à laver.
Et pourquoi ne pas investir dans un lave-vaisselle ? Même si vous vivez seul(e) c’est un bon investissement, car il travaille à votre place d’une part, mais il utilise moins d’eau que vous d’autre part. 

Et d’autres petites astuces bonus :


Nettoyez et rangez table, plan de travail, gazinière dès que vous vous en servez. Les petites taches partent en une seconde alors que les grosses salissures prennent plus de temps. Pareil pour les objets et ustensiles qui s’amoncellent.
Ne gardez pas ce dont vous ne vous servez pas. Triez régulièrement, et débarrassez-vous de ce dont vous ne vous êtes pas servi depuis des mois. C’est probablement parce que vous ne vous en servirez plus du tout… 
Utilisez les meubles gain de place et transformables au besoin. Surtout si vos espaces sont réduits, et à l’origine du désordre. Projetez-vous dès votre entrée dans les lieux : il faut que vos meubles puissent contenir ce que vous allez conserver.

La dernière chose que nous vous conseillons est de ne pas vouloir que tout soit absolument rangé. Une maison aseptisée, qui montre que vous êtes une fée du logis, n’est pas particulièrement vivante, et ne vous aide pas à trouver la sérénité. Alors, accordez-vous une ou deux petites choses qui traine(nt)…