Entretenir - Électricité

Quelles sont les aides financières pour les travaux d’électricité ?

Publié le 15/06/2022
Quelles sont les aides financières pour les travaux d’électricité ?

En soutien aux personnes souhaitant effectuer des travaux d’électricité au sein de leur logement, plusieurs dispositifs d’aides peuvent être mis en place. En fonction de la nature de vos rénovations, vous pouvez percevoir des solutions financières adaptées à vos besoins.

Quelles sont les aides établies par l’ANAH ?

L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) met à disposition un certain nombre de solutions financières pour vous soutenir dans le paiement de vos travaux d’électricité. Pour répondre à vos besoins, plusieurs programmes d’aides sont établis. 

MaPrimeRénov’ 

Suite aux conséquences de la guerre en Ukraine, MaPrimeRénov’ est un dispositif qui est d’autant plus fortifié, dans le cadre du plan de résilience. Ainsi, les montants accordés sont majorés de 1.000 € pour tous les ménages concernés par des travaux d’électricité, sur la durée du 14 avril au 31 décembre 2022. 

Pour en bénéficier, les travaux doivent figurer parmi les installations suivantes : 

  • La mise en place d’une chaudière à alimentation manuelle ou automatique, au bois ou autre biomasse, 
  • L’utilisation des matériaux de production de chauffage à énergie solaire thermique, 
  • L’installation de pompe à chaleur solaire thermique ou géothermique, 
  • La mise en place d’une pompe à chaleur air et eau.

Tous les propriétaires sont éligibles à ce dispositif d’aide, dès lors qu’ils occupent le logement et qu’ils souhaitent le rénover. La résidence principale doit être construite sur une durée minimale de 15 ans ou depuis 2 ans, au cours de la mise en place d’une chaudière au fioul. 

Pour y prétendre, vous devez répondre aux conditions suivantes : 

  • Vous louez votre logement sous la forme d’une résidence principale, sur une durée égale ou supérieure à 5 ans.
  • Vous informerez le locataire, qu’il y aura des travaux de réalisation financés par cette prime. 
  • Pour une réévaluation du loyer, le montant de la prime du montant total des travaux peuvent justifier cette évaluation et en informer votre locataire. 

Son montant peut être fixé en fonction de vos revenus ou des profits obtenus à la suite de vos travaux de rénovation. Peu importe votre demande d’aide ou le foyer concerné par votre demande d’aide, vous pouvez prétendre à cette prime. Il est nécessaire que ce logement ait été construit au minimum 15 ans avant le dépôt de votre demande, ou que le remplacement de votre chaudière ait été effectué 2 ans plus tôt. 

Ma Primo Rénov’ Sérénité 

Bien que similaire en noms, Ma Primo Rénov’ Sérénité octroie un soutien, différent du dispositif présenté plus haut. Résultat du mélange entre l’aide du Primo Rénov’ et l’ancienne aide “Habiter mieux sérénité”, cette solution simplifie l’accès aux financements et aux informations en lien avec ces financements, mis à votre disposition.

Son objectif principal est d’accompagner les foyers, dont les moyens sont dits “modestes, voire très modestes” et dont les profils sont tenus par l’une des personnes suivantes : 

Il est indispensable que votre logement ait plus de 15 ans et les travaux concernés par votre demande d’aide se doivent d'être réalisés par une société ou une entreprise artisanale reconnue par garant de l’environnement. 

Ces dispositifs d’aides peuvent être accordé par :

  • Votre région
  • Votre département
  • Votre commune
  • Votre intercommunalité 

En fonction de la collectivité territoriale dans laquelle vous êtes situés, vous pouvez bénéficier de montants différents, qui s’adaptent parfaitement à votre profil et aux travaux d’électricité que vous envisagez. 

Quels sont les autres dispositifs d’aides accessibles pour les travaux d'électricité ?

En parallèle des dispositifs d’aides qui sont accordés par l’ANAH, il existe d’autres solutions financières, qui peuvent également être octroyées dans le cadre de vos travaux d’électricité. Selon vos besoins, vous pouvez prétendre à des aides différentes. 

Le Chèque Énergie 

L’objectif principal du Chèque Énergie est d’accompagner tous les consommateurs dans le paiement de leurs factures d’électricité et de gaz.

En règle générale, les missions principales du Chèque Énergie se basent sur les financements suivants : 

  • L’ensemble des factures d’énergie et d’achat de combustible 
  • Les charges d’énergie qui se tournent vers la redevance 
  • La prise en charge de travaux ou les frais énergétiques de l’habitat 

Tous ces travaux sont pris en charge par des professionnels reconnus, garants de l’environnement (RGE).

Le montant du chèque est compris entre 48 € et 277 € TTC, et il peut fluctuer en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) de votre ménage et de votre consommation calculée en UC. 

L'Éco-Prêt à taux zéro 

Ce dispositif d’aide s’adresse aux propriétaires qui effectuent des travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement principal, en leur octroyant une somme qui peut aller jusqu’à 50.000 €, depuis le 1er janvier 2022. 

Pour en bénéficier, les travaux et les équipements qui sont mis en place au sein du foyer se doivent d’améliorer sa performance énergétique, sur une durée maximale de 3 ans. 

Le Crédit d’Impôt pour la transition énergétique (CITE) 

Il s’agit d’une mesure fiscale, dont l’objectif est de déduire des frais en lien avec des travaux d’électricité de vos impôts. Pour y prétendre, vous devez répondre à un certain nombre de critères, à savoir : 

  • Le lieu où les travaux sont effectués concerne la résidence principale. 
  • Vous devez être en mesure de fournir une facture unique. 

En parallèle, le montant du CITE est plafonné à :

  • 8.000 € dans le cadre où vous êtes une personne seule,
  • 16.000 € si la demande concerne un couple.

Si vous souhaitez déclarer ce crédit d’impôt, il est important que le montant des sommes financées figure au sein de votre déclaration de revenus en ligne. 

Le prêt concernant l’amélioration de votre logement 

Ce dispositif d’aide se présente sous la forme d’une aide financière qui est mis à disposition par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). 

L’objectif principal permet de financer les travaux suivants : 

  • L’amélioration, 
  • L’assainissement, 
  • L’isolation thermique,
  • La réparation. 

Cette aide financière est dédiée aux personnes qui résident au sein du logement concerné par les travaux d’électricité, peu importe s’ils sont locataires ou propriétaires.

Consulter d'autres astuces en lien avec votre réseau électrique

- Comment choisir la puissance de son compteur électrique ?

- Nos conseils pour éviter les coupures de courant !

- Comment réparer une prise électrique qui fait du bruit ?