Entretenir - Chauffage

Mon radiateur ne s’éteint plus, que faire ?

Publié le 23/03/2021
Mon radiateur ne s’éteint plus, que faire ?

Pour un logement chaud et douillet malgré la saison froide, heureusement, il y a le chauffage ! En revanche, lorsqu’un radiateur capricieux décide de tourner même quand il est censé être à l’arrêt, la situation peut vite devenir pénible : logement surchauffé, facture de chauffage XXL…

Pas de panique, Les Bons Tuyaux vous accompagnent pour trouver comment reprendre le contrôle de ce radiateur qui ne s’éteint plus !

Radiateur qui ne s’éteint plus : trouvez l’origine du problème !

 

La tête thermostatique fait des siennes

La tête thermostatique est une pièce que l’on retrouve sur les radiateurs à eau, avec tout type d’alimentation. Elle se fixe au niveau du robinet et se compose de deux parties : une sonde qui capte les fluctuations de la température ambiante, et une poignée qui permet de régler la température du radiateur.

Normalement, lorsque vous mettez la poignée sur 0, sur le symbole : –, ou flocon, le radiateur est censé se couper. Mais il se peut que la sonde présente un dysfonctionnement et ne régule pas correctement le flux d’eau chaude qui alimente le radiateur, et le laisse chauffer. Dans ce cas, soit la tête est encrassée, il suffit alors de la démonter puis de la nettoyer, soit elle a fait son temps et il faut la remplacer.

Un problème d’alimentation électrique garde le radiateur allumé

La plupart des radiateurs modernes, qu’il s’agisse de radiateurs électriques ou à eau, sont équipés d’un interrupteur et d’un boîtier de réglages. Il arrive parfois qu’au fil des saisons, l’interrupteur s’use et présente un court-circuit. Il faudra alors le changer, pour pouvoir contrôler à nouveau le radiateur facilement.

Il est aussi possible que l’alimentation électrique présente des interférences et ait besoin d’une petite réinitialisation. Dans ce cas, coupez l’alimentation du radiateur directement au disjoncteur, durant une dizaine de minutes. Remettez en route, et voyez si le radiateur s’éteint.

Le radiateur n’est pas adapté pour l’espace à chauffer

Si votre radiateur est équipé d’une sonde thermostatique, ou s’il est relié à un thermostat d’ambiance, vous pouvez lui donner l’ordre de chauffer à 20, à 16, à 18 degrés. En revanche, si votre radiateur est trop petit pour l’espace à chauffer, il va tourner à fond et en permanence pour essayer d’atteindre l’objectif que vous lui avez fixé.

Dans ce cas, c’est le système de chauffage de la pièce qu’il faut remettre en question : soit installer une seconde source de chaleur, soit installer un radiateur plus grand ou plus puissant, afin d’obtenir une installation plus performante.

Accordez la chaudière et les équipements domotiques

Nous parlions juste au-dessus de la cohérence entre l’objectif de température à atteindre, et les équipements à disposition. Une autre cause possible pour un radiateur qui ne s’éteint pas est justement un manque de cohérence entre les ordres qu’il reçoit, notamment si vous avez un système domotique !

Et oui, une maison connectée peut se révéler confortable, économique et écologique, à condition de bien régler ses appareils entre eux. Si vous contrôlez le chauffage via une application mobile, il faut vous assurer que les manipulations manuelles ne vont pas à l’encontre des commandes effectuées via votre mobile, ou à l’encontre des paramètres rentrés au niveau de la chaudière. Si votre application indique le radiateur éteint mais que la chaudière lui demande de chauffer à fond, vous risquez d’avoir un radiateur qui ne s’éteint pas.

Le cas du chauffage collectif en appartement

Vous vivez en appartement et vous constatez que vos radiateurs ne s’éteignent pas ? Le syndicat de copropriété fixe le début et la fin de la saison de chauffe. Durant cette saison, vous êtes libre de régler les radiateurs comme bon vous semble. D’autant plus que, depuis 1974, chaque logement dispose obligatoirement d’un équipement qui relève la consommation individuelle de chauffage, afin de vous facturer en conséquence.

Si vous remarquez qu’un radiateur ne s’éteint pas, malgré l’interrupteur éteint ou la tête thermostatique au plus bas, peut-être rencontrez-vous un des problèmes mentionnés ci-dessus. Dans tous les cas de figure, il sera nécessaire d’aborder le problème avec le syndicat de copropriété avant de faire quoi que ce soit.

Faites un diagnostic de votre système de chauffage

Vous avez vérifié la tête thermostatique, l’alimentation, les réglages de la chaudière ou de vos applications domotiques, mais rien n’y fait, vous ne trouvez pas l’origine du problème ? Il peut alors être intéressant de faire appel à un professionnel pour faire un point complet sur votre installation de chauffage.

En effet, un ou des radiateurs qui ne s’éteignent pas sont bel et bien révélateurs d’un problème, soit au niveau des radiateurs eux-mêmes, soit au niveau du réseau de chauffage dans son ensemble. Pour faire un diagnostic de votre système de chauffage, contactez Homeserve ! 

Comment entretenir ses radiateurs pour prévenir les dysfonctionnements ?

 

Réaliser l’entretien d’un radiateur électrique

Bonne nouvelle si vous êtes équipé de radiateurs électriques : il y a très peu d’entretien à faire ! L’essentiel pour assurer leur longévité et leurs performances : dépoussiérer régulièrement. En effet, l’accumulation de poussière dans l’appareil peut entraîner des dysfonctionnements et altérer la qualité de l’air. Au début et à la fin de chaque saison de chauffe, il faut nettoyer vos radiateurs.

Commencez par mettre votre chauffage hors tension. Passez un coup d’aspirateur sur toutes les parties du radiateur accessibles. Ensuite, équipez-vous d’un plumeau pour nettoyer tous les recoins. Si vous avez un modèle à grille, n’hésitez pas à dévisser la grille pour la nettoyer. Pour finaliser le nettoyage, vous pouvez passer un chiffon humide sur le radiateur, et un chiffon sec sur les parties électroniques (boitier thermostat, etc.)

Réaliser l’entretien d’un radiateur à eau

Les radiateurs à eau, quant à eux, doivent également être dépoussiérés de manière régulière. Mais le plus important est surtout de les vidanger et de les purger avant chaque saison de chauffe. Si vous habitez dans un logement à étage, il faut commencer par les radiateurs du rez-de-chaussée, puis faire ceux de l’étage.

Dévissez à l’aide de gants et d’une clé le robinet de vidange et laissez couler dans une bassine, jusqu’à ce que l’eau soit claire. Cette vidange va éviter que le circuit de chauffe ne soit obstrué, et va ainsi assurer un radiateur qui chauffe de manière homogène. Répétez l’opération avec la vis du purgeur, située au-dessus du radiateur. Vous allez sûrement entendre un petit sifflement et c’est bon signe : l’air qui pouvait gêner la circulation de l’eau dans les tuyaux a été évacué, vous pouvez refermer la vis. 

Adopter une gestion plus écologique du chauffage

Le chauffage génère 2/3 de la consommation d’énergie d’un foyer, c’est ainsi la principale source de CO2 provenant des habitations. Pour réduire votre impact environnemental, il faut donc adopter quelques bonnes habitudes avec le chauffage :

  • Ne pas le régler à plus de 20 degrés, afin d’être confortable sans trop consommer
  • Baisser la température la nuit pour atteindre les 18 degrés
  • Couper le chauffage en cas d’absence prolongée ou le laisser au minimum
  • Fermer les portes des pièces non-chauffées (buanderie, grenier, arrière-cuisine, etc.)
  • Fermer les volets et les rideaux le soir pour limiter la déperdition de chaleur
  • Entretenir ses radiateurs pour qu’ils restent performants et ne surconsomment pas

Bien sûr, pour limiter l’impact écologique du chauffage, il peut aussi être intéressant de choisir de nouveaux radiateurs électriques plus modernes, ou opter pour un radiateur à inertie (qui ne consomme pas lorsqu’il restitue la chaleur).

En savoir plus sur l'entretien de vos radiateurs

- Comment nettoyer ses radiateurs ?

- Comment installer un radiateur électrique chez soi ?

- Les 5 avantages du chauffage électrique !