Réparer - Consommation

Dépannage : attention aux arnaques !

Publié le 15/01/2019
Dépannage : attention aux arnaques !

Un robinet qui fuit tôt le matin, une panne électrique un dimanche, des toilettes bouchées, une odeur de gaz anormale : la liste des dépannages urgents à domicile peut être longue.

Pris de panique, vous téléphonez à un professionnel, ou prétendu tel, sans prendre plus de renseignements que cela. Et, lorsqu’il est intervenu, vous êtes tellement soulagé que vous réglez la note rubis sur ongle.

Lors de dépannages à domicile, de nombreux clients sont victimes d’une arnaque. D’après une enquête réalisée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes(1), plus de 50% des structures contrôlées étaient en infraction ; un chiffre qui porte à réfléchir et à prendre quelques précautions en cas de besoin de travaux, même urgents.

Car vous risquez au mieux une facture indue, au pire des réparations bâclées.

Les premières précautions d’usage

Afin de garder un esprit lucide et de faire appel à la bonne entreprise, ne vous précipitez pas.

Coupez en premier lieu le circuit d’eau, de gaz ou d’électricité concerné par la panne ; ce qui vous permet par la même occasion de vous placer en sécurité.

Procédez ensuite à la recherche du professionnel qui saura réparer efficacement sans surévaluer la facture. Pour cela, ne cédez pas à la tentation d’appeler le premier professionnel intervenant à domicile dont vous avez trouvé le prospectus le mois dernier sur le pare-brise de votre voiture, ni le premier sorti de la recherche Internet que vous effectuez.

Pourquoi ? Tout d’abord parce que ces publicités écrites regorgent de faux logos soi-disant rassurants, et annonçant finalement de belles arnaques bien juteuses pour le « réparateur ». Ensuite, parce que, sur Internet, il suffit de payer afin d’être placé parmi les premières lignes de résultats.

Alors, comment faire ? Les premières indications pour vous mettre sur la voie du bon choix sont :

-    La sélection d’une enseigne reconnue, paraissant certifiée et professionnelle, délivrant des conseils, des garanties.

-    Les certifications du professionnel : il doit en effet posséder les qualifications Qualibat pour la rénovation, Qualifelec pour l’électricité et Qualigaz pour le gaz.
 
-    Une nouvelle loi, entrée en vigueur en 2017, intime les réparateurs à domicile à publier sur leur site Internet leurs tarifs. Si vous avez le réparateur uniquement au téléphone, demandez-lui ses tarifs. Si vous avez le temps, demandez des devis et comparez.

-    Le professionnel appelé doit avoir contracté une assurance. Vous pouvez demander, avant même l’intervention, une attestation en bonne et due forme.

 

                                         Arnaques dépannage à domicile

 

Une fois le professionnel appelé

Voilà que vous avez choisi le réparateur qui va intervenir à votre domicile. La liste des garanties à prendre n’est pour autant pas terminée. Il convient encore de vérifier quelques points :

-    N’acceptez pas le travail au noir, prévenez que vous désirez une facture, même si pour un montant minime elle n’est pas obligatoire. Si vous n’en possédez pas après l’intervention, aucun recours ne sera possible en cas de contestation.

-    Demandez quels sont les travaux juste nécessaires à effectuer afin de régler la panne et restez-en là, même si le réparateur trouve une autre dégradation lors de son intervention. Il sera toujours temps de régler ce problème plus tard.

-    Restez près de la personne qui exécute les travaux, afin de constater ce qu’elle fait et ne fait pas et de vérifier d’éventuelles détérioration ou irrégularités.

HomeServe vous accompagne dans tous vos dépannages et petits travaux grâce à son service sans contrat assistance.

Source (1) : Magazine Capital de septembre 2016